Do you want to view the website in English? X

BURANO, UNE EXPLOSION DE COULEURS

Pour tous visiteurs de Venise, l’île de Burano est un passage obligé….

Située à 7 kilomètres au Nord de Venise, c’est une petite île de pécheurs aux maisons très colorées comme on peut le voir sur la rive de ce canal….

La rive opposée du canal….

Et une vue d’ensemble du même canal….

Pas de renforcement artificiel de couleur ou d’effets de logiciels pour photos numériques, ce sont les couleurs naturelles des maisons qui flashent au soleil…..

Cette tradition est ancienne et remonte VIIème siècle où les pécheurs de Burano peignaient leurs maisons de couleurs différentes pour se repérer dans la brume…..

Car si en été et au printemps le soleil bat sous plein, le brouillard épais règne souvent en maitre à partir de novembre
dans la lagune nord….

Ce qui explique le pourquoi de ces éclatantes couleurs….

Désormais, le « Buraneo », l’habitant de Burano, est dans l’obligation de repeindre sa maison tous les ans ou deux ans….

Si vous venez à Burano, n’oubliez pas votre appareil photo et perdez vous dans les petites rues bien cachées, un peu à l’écart des flots touristiques…..

Vous y trouverez des petits endroits colorés….

Et quasiment déserts…..

Surprise, une façade blanche ! Mais par opposition aux façades colorées, elle devient aussi flashie que les autres….

Soudain, au coin d’une rue, deux « Buranee », assises à l’ombre devant leur maison, brodant la fameuse dentelle de Burano….

C’est le fameux point à l’aiguille caractéristique de la dentelle de Burano depuis le XVIème siècle…..

Il faut savoir qu’il faut un an voire deux pour fabriquer une nappe et qu’elles http://pharmacie-ed.net/Cialis.html sont donc hors de prix !…. Un luxe qui n’est pas à la portée de tout le monde…. Quand on voit la quantité de pièces vendues à Burano à des prix abordables, il y a de très fortes chances que ce soient des petits chinois qui les aient confectionnées de manière industrielle …. Mais cela, on ne vous l’avouera jamais….

Continuons notre chemin toujours aussi pittoresque, comme son nom l’indique…. On croirait des maisons peintes pour des dessins animés…

Quoique surprenante, la couleur rose n’est pas une des plus rares….

Un autre coin de rue, et le marché aux poissons….

N’oublions pas que nous sommes dans une île de pécheurs….
« CAMPO PESCHERIA » avec les tables de marbre pour les étals de poissons….….

Le côté opposé du Campo Pescheria….

Le canal, avec sur la droite ce marché aux poissons….
Juste à côté la maison ocre, juchée d’une « Altana », ces terrasses en bois perchées sur les toits où les vénitiennes faisaient dorer leurs cheveux au soleil pour obtenir le fameux blond vénitien….

La sortie du canal sur la lagune….

La place principale de Burano….

Sur la place, un mauvais point pour ce bâtiment public ; « Centro Civico » qui tient lieu de mairie et dont la façade est bien défraichie…. Mauvais exemple et un comble à Burano !….

Mais tout le reste mérite largement le coup d’œil, comme cette maison à la couleur si éclatante qu’on ne peut pas ne pas la voir, avec à l’arrière plan le campanile penché de l’église San Martino de Burano….

Claudio Boaretto

Autres articles dans: CURIOSITES Vivre a Venise