Do you want to view the website in English? X

VUES DE VENISE DEPUIS LE PONT SUPERIEUR DU FERRY

Comme je devais prendre le ferry pour aller jusqu’au Tronchetto, que le soleil de midi brillait, que la lumière était bonne, excellente occasion de prendre ma « macchina fotografica », appareil photo en français, et d’essayer mon zoom 70-300…. Zoom qui se comporte comme un 105-450 avec mon boitier D3200, pas moi qui le dis, c’est monsieur Nikon….

Le Ferry sitôt appareillé, je m’essaye un gros plan sur l’école militaire navale de Sant’ Elena….

Et tant que j’y suis, bien que je sois vraiment loin, je shoote carrément le Palais ducal et la Riva degli Schiavoni….

A fond les focales !….

Je vous livre ce petit reportage depuis le pont supérieur du « Lido di Venezia » bâtiment le plus grand et plus récent de la flotte de ferries de Venise….

Je shoote le « Ponte dei Giardini » qui relie l’île de « Sant’ Elena » aux « Giardini » en enjambant le rio éponyme….

En dessous de moi, passe un taxi sur les eaux de la lagune aux reflets azur ….

Nous sommes dans le sestiere de Castello, voici les deux grands portiques de l’ensemble de bâtiments que l’on nomme « La Marinaressa »… C’est sous le premier de ces portiques que mon Papà avait sa cantine quand il servait dans la marine militaire à la fin des années 1930….

Zoom à fond pour voir le linge qui sèche encore derrière les portiques en ce début novembre….

Derrière le « ponte de le Cadene » nous voyons la Via Garibaldi en enfilade…. C’est étrange car ces « foto » prises au téléobjectif, casse les perspectives et rapproche les espaces les uns des autres les mettant quasiment sur le même plan…. Nous voyons même, tout au fond de la Via Garibaldi, le « Ponte San Gioacchino » en face de la maison de ma cousine…. Nous ne sommes plus dans la Via Garibaldi mais déjà dans la « Fondamenta Sant’ Anna »…. Grands souvenirs que ce coin de Castello quand, gamin, j’allais dans les « Baccari » avec mon grand-père, Menotti-Giovanni, où, pendant qu’il sirotait une « Ombra », j’avais droit à mon « Gelato »…. Castello, c’est notre territoire familial….

Venant de « Punta Sabbioni » pour accoster à « San Zaccaria », passe à notre tribord ce grand vaporetto avec un nom définitivement vénitien…. Même à la plus petite focale, je n’arrive pas à le prendre en entier, mon objectif est trop puissant….

Nous doublons maintenant le sestiere de « San Marco »…. Les trois palazzi du « Danieli »….

On ne présente plus l’hôtel le plus célèbre de Venise…. L’ancien « Palazzo  Danieli »….

Derrière le « Ponte de la Paglia » où se bousculent les gondoles, nous voyons le « Ponte dei Sospiri », soit le pont des Soupirs, le plus « fotografié » du monde, et derrière encore le « Ponte de la Canonica »…. J’adore shooter les rii en enfilade donnant ces étranges perspectives….

L’entrée du «Canal Grande»… Il me souvient que ma mère disait en souriant, lorsque jeune homme j’errais parfois sans but dans Paris ou ailleurs, « Ti va a remegon, su e zo par l’canaon » s’il fallait traduire cette expression vénitienne, je dirais « tu vas te perdre (ou tu vas au diable), de haut en bas du grand canal »….
Sinon tout à gauche, la pointe de la douane et son lampadaire revenu, et, au fond, le pont de bois, le « 
Ponte de l’Accademia »…..

Le ferry emprunte maintenant le « Canal de la Giudecca » et sur notre tribord nous avons les anciens entrepôts du sel devenus aujourd’hui des espaces d’expositions culturelles…..

Gros plan….

Juste pour vous donner une idée des distances, je change un instant mon objectif, le même cliché, du même endroit sans aucun grossissement !….

Toujours à notre tribord, nous longeons maintenant les « Zaterre » du sestiere de « Dorsoduro »….. En enfilade, le « Rio della Fornace » enjambé au premier plan par le «Ponte de Ca’Balà», au second plan le « Ponte Santi » et, à la fin du rio, le  Ponte San Gregorio »….

Quelques brasses plus loin, le « Ponte dei Incurabili » sur le « Rio delle Teresette »….

Puis ensuite, le « Rio de San Vio » avec le « Ponte de la Calcina » suivi du « Ponte de Mezo » c’est-à-dire et comme son nom l’indique, le pont du milieu, et au fond le « Ponte de San Vio » du nom du rio….

Au loin, amarré, un géant des mers projette son ombre gigantesque sur les quais et les hangars du port….

Sur notre bâbord, le « rio de Sant’ Eufemia » qui traverse l’île de la Giudecca dans sa largeur pour conduire à la lagune sud…. Le premier pont prend son nom du rio « ponte de Sant’ Eufemia », le troisième pont au fond c’est le « ponte del lago nero »…. En revanche je ne connais pas le nom du pont du milieu….

Le rio suivant, le dernier de la Giudecca, c’est le rio de San Biagio et son pont éponyme, suivi du « ponte Priuli »….

Ce rio sépare la manufacture des célèbres tissus « Fortuny » du Molino Stucky, aujourd’hui fameux hôtel cinq étoiles de la chaine Hilton…. C’est en 1919 que Mariano Fortuny acheta le terrain à son ami Giancarlo Stucky, le fils de Giovanni le fondateur, pour y construire sa manufacture….

Je shoote tout en haut la flèche du Molino Stucky abritant une suite prestigieuse….

Et l’immense mosaïque représentant une faucheuse, la faucille à la main et le blé sur l’épaule….

Détail….

En face, la gare maritime et ses quais de débarquement….

Où sont accostés encore deux autres géants des mers….

Un dernier regard au Molino Stucky….

Fin de la traversée, voici notre débarcadère….

Espérant que cette petite balade ne vous a pas déplu et vous aura donné l’envie de la faire par vous-même pour admirer notre cité si particulière….

Claudio Boaretto

 

Autres articles dans: CURIOSITES PROMENADES VIE QUOTIDIENNE Vivre a Venise