Do you want to view the website in English? X

RASSEMBLEMENT « JE SUIS CHARLIE » À VENISE

Ce dimanche 11 janvier  l’Alliance Française de Venise organise le rassemblement « JE SUIS CHARLIE » sur le campo Manin au centre duquel trône la statue en bronze de ce grand patriote vénitien, résistant à l’occupation autrichienne…

Placardée sur le monument, la devise de la République Française : « Liberté, Égalité, Fraternité »…

02A

Petit à petit, arrive la foule, en majorité des vénitiens, remplissant même les ponts alentours…
Vue de devant la statue où je me suis perché derrière la crinière de bronze du Lion de San Marco…

03

Vue de derrière la statue, le Campo Manin est rempli…

04

De mon perchoir, je zoome sur les écriteaux…

05

Cela va des banderoles écrites en italien…

06

Aux « Je suis Charlie » partout, en français dans le texte…

07

08

Jusqu’aux exemplaires de Charlie Hebdo brandis…

09

Surprise agréable, dans la foule j’aperçois mon cousin Stefano et ma cousine germaine Lela…

10

L’Alliance Française ouvre un livre d’or pour que les participants à ce rassemblement puissent témoigner de leur solidarité par quelques lignes, par quelques mots…

11

La foule est nombreuse, il faut ouvrir simultanément 3 exemplaires du livre pour que tous puissent signer…
Sur trois côtés du monument, les signataires font la queue…

12

Les crayons de papier se déposent sur les marches…

13

Le Commissaire Préfectoral Extraordinaire de la commune de Venise, Vittorio Zappalorto, remplaçant le Maire démissionnaire, signe le livre d’or…

 14

Le Commissaire monte sur les marches du monument accompagné de Gérard Julien Salvy, Consul Honoraire de France à Venise…

17

Une minute de silence est observée dont les médias ne perdent pas une seconde…

18

La RAI, la télévision nationale italienne couvre l’évènement…

19

Zappalorto a ceint l’écharpe du maire de Venise, ornée des armoiries de la Sérénissime…

19A

Franchement, je préférerais que ce soit un élu de la population vénitienne qui porte cette écharpe et non un fonctionnaire désigné par l’État…
Par exemple, Sandro Simionato, le moustachu qui parle avec le commissaire préfectoral, cet homme est le « Vicesindaco » de Venise (en France nous dirions le premier adjoint), dont l’intégrité n’est plus à prouver…

19B

Mais revenons à la foule rassemblée dans laquelle nous nous reconnaissons plus volontiers, au sens propre du terme, comme au sens figuré…

20

Les quelques franco-vénitiens sont présents…

Mylène (prof. de français à l’Alliance Française) et son enfant de 6 mois…

21

Flo, ma fille, et notre amie, Esmeralda

22

Mes deux petites filles, Charlotte et Justine, avec leur maman…

23

Charlotte ne lâche pas son crayon…

24

De gauche à droite :
Florence, directrice du Palazzo Bru Zane, (
Centre de Musique Romantique Française)…
Juliette, présidente des Loustics de la Lagune (
Association de parents francophones et francophiles organisant des classes de français pour que nos enfants et petits-enfants conservent leur bilinguisme)…
Votre serviteur, (
blogueur de service)…
Et ma Flo (
travaillant dans le tourisme plus spécialement tourné vers les français)…

25

Je termine ce reportage par « JE SUIS CHARLIE » sur le Pont de Rialto, superbement éclairé par le soleil rasant de fin d’après-midi…
(
Cette foto n’est pas « photoshopée » ce sont les incroyables couleurs naturelles)…

26

Claudio Boaretto

Autres articles dans: EVENEMENTS Vivre a Venise