Do you want to view the website in English? X

PREMIO ARTE LAGUNA

PREMIO ARTE LAGUNA
Samedi 16 mars 2013 à 18 heures, l’Association Culturelle MoCA (Modern Contemporary Art), en collaboration avec le Studio Arte Laguna, ouvrait la 7° Edition du «PREMIO ARTE LAGUNA» pour la promotion et la valorisation de l’art Contemporain….

Dans les immenses salles des «Tese di San Cristoforo» de l’arsenal Nord sont exposées les œuvres des 105 artistes internationaux sélectionnés dans les catégories «peinture», «sculpture et installation», «art photographique», «vidéo art et performance»….

Pour atteindre ces salles il faut emprunter la longue et étroite passerelle métallique accrochée aux flancs de l’arsenal, côté nord, giflée par le vent glacial de Nord-est, la Bora, en cet exceptionnel mois de mars hivernal….

Cette passerelle, perchée au dessus de l’eau, est d’habitude déserte, empruntée seulement par les rares personnes travaillant en ces endroits reculés de l’Arsenal….
Ce samedi à 18 heures, les uns arrivant des «Bacini» les autres de «Celestia», une incroyable foule se presse sur la passerelle!….

Nous foulons même un exceptionnel tapis rouge sur cette pittoresque passerelle….

Face à nous, au premier plan, la nouvelle «barena», au loin, l’île des maîtres verriers, Murano et son phare blanc….

Enfin, les portes s’ouvrent avec quelques minutes de retard et nous sommes accueillis par l’affiche bilingue de l’exposition…. Durée de l’expo, jusqu’au 31 mars….

Dans des locaux de pierre et de fer, spacieux et impressionnants….

Mais déjà envahis par les vénitiens et les amateurs d’Art Contemporain ….

Rassurez-vous, je ne vais pas passer en revue les œuvres des 105 exposants….
Je ne retiendrais qu’une petite dizaine d’œuvres par catégorie….

D’abord, un de mes domaines préférés, «la peinture»….

Première remarque, ce sont tous des tableaux de grand format, de 1 mètre à 1,70 mètres…. On en prend plein les mirettes….

Déjà, je flashe sur un premier tableau, une huile sur toile, qui s’offre à nous d’entrée….
Œuvre de Paolo Campa, de Lugano, en Suisse Italienne….

Ci-dessous, l’œuvre qui a remporté le premier prix (7000€ à la clef quand-même) dans la catégorie peinture due à Ivelisse Jimenez, artiste portoricain…. Un mélange d’huile, de vernis, d’acrylique sur toile, avec du plastique, de l’acétate, du plexiglas et du ruban adhésif…..

Ouais, bon, je n’ai pas les mêmes goûts que le jury….

D’autres peintures attirent mon attention….
Celle-ci qui de loin semble une photo….

Cet hélicoptère branché et fleuri….

Une peinture métaphorique….

Comme l’image brouillée d’un film, ou d’une mauvaise réception satellite…..

Mais, il va l’avaler toute crue!….

Une route de solitude traversant la plage et finissant en mer….

Je ne sais pas pourquoi mais ce tableau me fait penser à l’Italie du Sud….

Un regard aux œuvres photographiques :

Contrairement au modèle, celle-ci accroche mon regard….

Le mois de mars, bien vu….

Prise de tête….

Superbe photo, je suis médusé….

La photo préférée d’Evelyne, les mains….

Très chouette, les arbres en figures triangulaires….

Alors là, ce n’est pas moi qui ai flouté la photo, ah que c’est l’artiste qu’a fait exprès!…. Comme quoi, l’Art?!…..

Pour en finir avec les photos, joli montage http://www.francemedicale.net/cialis/ avec la nature en promo!…..

Dans la rubrique «sculptures et installations» :

Voici le premier prix attribué à l’artiste Bulgare Costantine K Zatlev qui, comme explique le jury :
«perché affronta in maniera molto interessante l’attuale problema del mercato delle armi e per la raffinata realizzazione dell’opera che presenta differenti piani di lettura
.»….
Traduction :
«car il affronte de manière très intéressante l’actuel problème du marché des armes et par la réalisation raffinée de l’œuvre présentant différents plans de lecture»

Vu la foule, il m’était difficile de prendre assez de recul pour apprécier cette œuvre à sa juste valeur….

En revanche, j’ai trouvé très intéressante cette sculpture :
D’un bout…..

À l’autre….

Gros plan, au début de la file….

À la fin de la file…..

Ce mur d’éponges a obtenu un prix spécial…..
L’artiste Olga Lah, de Los Angeles nous dit :
«ce qui m’intéresse c’est l’accumulation et la présentation de matériaux humbles pour interroger la perception de la nature et de la réalité, je suis à la recherche d’une monumentalité précaire obtenue par un travail répétitif et artisanal»….

4000 éponges à fixer sur des panneaux métalliques, c’est un vrai boulot!…. Ne faudrait pas compter pas sur moi….

Le prénommé Caspar nous offre l’évolution, ou la fabrication d’un buste….

Et son aboutissement…..

En cette période de papauté renouvelée, qui veut son auréole?…..

Une sculpture de stalagmites en rouleaux de papier de machine à encaisser les cartes de crédits…. J’aime!….

Des bûches, un billot, une hache, des outils, le tout en mousse….

Une formidable machine à fabriquer des pas!….

Comme un manège tournant, avec ces paires de pieds qui marchent sans discontinuer les uns derrière les autres, très impressionnant!….

Au dessus de nos têtes nombreuses, un nuage blanc illuminé par différents éclairages….

Le voilà dans son entier….

Mais ce ne sont que de petits fils de plastiques rattachés les uns aux autres….

Bluffant, non?…. Un travail de dingue, je préfère cela aux éponges….

Non, non, le type avec la pelle ce n’est pas un ouvrier de la DDE qui termine son boulot….

C’est un artiste contemporain qui établit une performance….
À savoir, un mélange savant de deux tas de terre avec une petite machine rotative en étoile au milieu (du mal à distinguer sur la photo) qui remue et projette la terre lui donnant cette couleur noirâtre….

Une autre performance….
Un type, heu pardon, un artiste cubain, torse nu sur un piédestal au milieu de la salle, qui balance d’avant en arrière deux assiettes pendant un quart d’heure, qui ensuite fait s’entrechoquer et casser les assiettes et termine en les balançant aux pieds de la foule des visiteurs….

Je n’ai rien compris à son histoire, mais Il a gagné le premier prix dans la catégorie «Video Arte e Animazione & Performance»…. Avec 7000€, il peut racheter un stock d’assiettes!….

Allez, j’en reviens à mes premières amours,

Et je suis retourné admirer mon tableau préféré qui a obtenu un prix spécial….

Claudio Boaretto

Autres articles dans: MUSEES ET EXPOS Vivre a Venise