Do you want to view the website in English? X

les chapardeurs

Les goélands qui attendent la première occasion pour chaparder entre les poubelles du marché au poissons de Rialto… un classique de Venise !

Ici nous avons affaire à une famille en pleine leçon : le père aux avant-postes qui encourage son rejeton au plumage encore brun. On l’entendrait presque dire “vas-y fiston, tu vois que ce n’est pas trop dangereux!”. Le jeune avance d’un pas indécis, la tête dans les épaules… La mère, très digne, reste en retrait pour observer la scène…

On est sous une pluie battante, donc le sol brille. On peut même lire le reflet des maisons sises de l’autre côté du canal. Les porches, les volets verts.

Les gouttes s’écrasent au sol en produisant un éclat blanc et les gouttières débordent…

D’un côté, la dominante chromatique est ocre tirant du rouge au jaune, d’un autre côté le vert parsème la scène. Les nuances de gris jouent entre ces deux teintes qui s’opposent.

“Les chapardeurs” – Huile sur toile 60x60cm – Collection Privée (Luxembourg)

Chapardeurs

Autres articles dans: Art de Hugo H.