Do you want to view the website in English? X

Le marché de Rialto

Avant d’aller voir le constructeur de gondoles, j’avais commencé ce dessin. Je me suis donc dit que je ferais bien, avant toute chose, de le finir…
D’autant que ça ne devait pas prendre de temps : c’est un sujet que j’avais choisi exprès pour tenter une éxécution rapide (et sans douleur) : des stores de toutes sortes, quelques formes géométriques simples, des rectangles de couleurs vives jetés sur le papier et basta. Le reste, l’architecture, les gens, tout ça n’était qu’accessoire…
Mais voilà : c’était un piège!
Il ne fallait pas commencer par ces couleurs criardes.
Je me suis fourvoyé, j’ai tout fait à l’envers. Le résultat – qui est en couleurs dans la réalité – ne me plait carrément pas.
Je me suis énervé un temps infini, j’ai ajouté du feutre et même de l’acrylique blanche pour retrouver un peu le drapé du auvent tendu en travers sur la gauche…
Etonnament, le résultat en noir et blanc me plait bien…
L’ambiance lumineuse est bien rendue (c’est même plus chouette que la réalité : on se croirait en été avec toutes ces lunettes de soleil (ah, ces italiens!)).
C’est incroyable de constater que le problème
provient uniquement de la couleur !
Je me dis également qu’un tel sujet aurait mérité une grande feuille. J’aurais moins galéré et je n’aurais pas mis plus de temps. Le résultat aurait aussi été meilleur, je pense. Bon, il ne me reste plus qu’une feuille de ce format. Je me dépêche de trouver un sujet simple, et on n’en parle plus!
MarchéRialtoNB1-262x300
Autres articles dans: Art de Hugo H.