Do you want to view the website in English? X

LE LIDO DE VENISE PREND SES QUARTIERS D’HIVER

Nous voici déjà fin novembre, le Lido, notre petite île d’une largeur moyenne de 500 mètres s’étirant sur une douzaine de kilomètres entre la lagune de Venise et la mer Adriatique, prend déjà ses quartiers d’hiver…

En effet, les plages sont fermées et les touristes absents…

Ne restent sur place sous le ciel grisaillant que les « indigènes » : les « Lidensi » dont nous sommes…

Le « Gran Viale » qui relie la lagune à la mer, en quelques sortes nos Champs Élysées, est relativement désert…

01-2016-11-26-114

Les larges trottoirs carrelés du « Gran Viale » où l’on peine à circuler pendant les mois d’été sont maintenant réservés aux seuls autochtones…

03-2016-11-26-116

De nombreux restaurants, bars, hôtels et boutiques sont clos jusqu’à la prochaine belle saison…

04-2016-11-26-117

Les embarcadères des taxis et des vaporetti ne sont plus pris d’assaut nous procurant un peu de quiétude dans nos déplacements…

05-2016-11-26-118

No body sur la terrasse de cet hôtel-restaurant d’ordinaire très fréquentée avec sa vue imprenable sur la lagune…

06-2016-11-26-119

Mais les villas « Liberty » continuent de monter la garde sous le ciel maussade…

07-2016-11-24-104

Même si leurs cadrans solaires peinent parfois à nous indiquer l’heure faute de soleil…

08-2016-11-24-103

Nous goutons alors le charme et la tranquillité de nos canaux intérieurs…

09-2016-11-24-101

Le pittoresque des barques vénitiennes traditionnelles…

10-2016-11-24-100

Les « Scalini » pour descendre aux embarcations…
Mais attention aux dernières marches plus glissantes qu’une patinoire, certains copains venus nous rendre visite s’en rappelleront encore longtemps…

11-2016-11-24-102

Et puis, nous avons les plages pour nous seuls…

12-2016-11-24-105

Toutes les cabines sont fermées et, comme tous les ans, une longue muraille de sable les protège contre les grandes marées…
Côté tribord…

13-2016-11-24-106

Côté bâbord…
Plus de 2 kilomètres de cabines sur plusieurs rangées…

14-2016-11-24-107

Les digues brise-lames, surpeuplées en saison d’estivants rôtissant au soleil, goutent au repos hivernal…

15-2016-11-24-112

Ici et là, sur la grève, des branches échouées venant peut-être de Slovénie ou de Croatie, de l’autre côté de l’Adriatique…

16-2016-11-24-109

Ne vous y méprenez pas, contrairement à d’autres je n’ai rien contre le touriste qui fait vivre 90% des vénitiens, ni même contre le plagiste qui anime le bord de mer pendant les mois d’été,
mais quel bonheur de se promener sur une plage complètement déserte…

17-2016-11-24-108

Claudio Boaretto

Autres articles dans: VIE QUOTIDIENNE