Do you want to view the website in English? X

« LA MÉLODIE » À LA MOSTRA DE VENISE

Samedi 2 septembre 2017 à 21h45 projection du film français « La mélodie » de Rachid Hami avec 2 têtes d’affiche, Kad Merad et Samir Guesmi et la découverte d’un jeune talent, Renely Alfred…

00-

Passage obligé sur le « Red Carpet » protocolaire…
Les premiers arrivants étant (de droite à gauche) Samir Guesmi et les deux jeunes Youssouf Gueye et Renely Alfred…

01-2017-09-02-826-

Zoom sur Samir Guesmi, acteur bien connu du public français…

02-2017-09-02-810-

Bientôt rejoint par l’acteur principal du film, Kad Merad…
Ce qui dénote immédiatement par rapport aux autres tapis rouges : le style très décontracté, mains dans les poches, vestes et cols de chemise ouverts… Est-ce un genre ou une contenance ? …

03-2017-09-02-833-

On attend quelqu’un ?…

04-2017-09-02-848-

Rachid Hami, le réalisateur…

06-2017-09-02-895-

Focus sur les deux jeunes et Kad Merad…

07-2017-09-02-901-

L’équipe du film sous le feu des « fotografs » …

08-2017-09-02-941-

Le réalisateur et le premier rôle…

09-2017-09-02-962-

La vedette…

10-2017-09-02-981-

« Foto » de groupe dans le hall de la « Sala grande » avec le directeur, l’incontournable Alberto Barbera…

11-2017-09-02-1003-

Les protagonistes sont enfin assis à leur place, prêts pour la projection…

12-2017-09-02-1017-

Mais dernière obligation, la présentation au public de la salle…
Youssouf Gueye…

13-2017-09-02-1025-

Renely Alfred

14-2017-09-02-1032-

Samir Guesmi…

15-2017-09-02-1041-

Kad Merad…
Je salue devant…

16-2017-09-02-1061-

Et je salue derrière…

17-2017-09-02-1067-

Et en dernier, le réalisateur Rachid Hami

18-1-2017-09-02-1097-

La projection débute alors…

Synopsis du film :
« À bientôt cinquante ans, Simon (Kad Merad) est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6ème. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles.
Kad Merad presque méconnaissable dans son rôle de professeur de violon…

18-2-

Arnold (Renely Alfred) est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d’Arnold et de l’énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique.
Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ? » …

Notre avis : encore un très bon film à ne pas rater où excellent Kad Merad, Samir Guesmi, et où nous découvrons Renely Alfred en jeune prodige du violon…
D’ailleurs le public cinéphile de la « Sala Grande » ne s’y trompe pas, c’est un tonnerre d’applaudissements qui éclate à la fin de la projection, la salle est debout…

2017-09-02-1276

Les artistes émus s’embrassent…

20-2017-09-02-1122-

Félicitent le jeune Renely Alfred…

21-2017-09-02-1127-

Kad et Samir se jettent dans les bras l’un de l’autre…

2017-09-02-1130

Le réalisateur, à droite, embrasse même le directeur de la Mostra…

23-2017-09-02-1135-

On salue encore le public…

26-2017-09-02-1178-

Et encore…

27-2017-09-02-1181-

Alberto Barbera est aux anges devant ce succès…

30-2017-09-02-1250-

Les deux jeunes n’en reviennent pas…

32-2017-09-02-1265-

Et le public est toujours debout…

33-2017-09-02-1271-

Encore une excellente soirée à la « Mostra del Cinema di Venezia » …
Sortie du film en France, le 8 novembre 2017…
Claudio Boaretto

Autres articles dans: EVENEMENTS