Do you want to view the website in English? X

LA LAGUNE DE VENISE, AU PONANT HIVERNAL

Le ponant est un moment privilégié pour contempler, éventuellement « fotografier », notre lagune vénitienne…

En cette mi-décembre de basse marée (moins cinquante centimètres), toute la journée le soleil a résisté bravement à la brume hivernale…  

À cette époque, en ces instants singuliers, nous aimons nous promener vers certains endroits particuliers et moins connus de la lagune…

Comme cette barque sombrée il y a plusieurs années ne se découvrant qu’aux très basses marées…
Je l’avais déjà shootée dans la brume et le brouillard, aujourd’hui, éclairée par le soleil rasant et couchant…

01-DSC_2616

Un œil de faucon, (j’ai bien dit faux) apercevra au loin, sur la « foto » précédente, l’aigrette blanche chassant entre les algues découvertes et les reflets des filets de pécheurs…

Zoom…

02-DSC_2602

Un regard vers le Ponant, le soleil est encore trop puissant, je dois masquer son éclat derrière les branches d’un pin maritime pour ne pas endommager les lentilles de mon appareil « fotografik »…

03-DSC_2680

Tournons-nous vers le levant, aux lumières plus apaisées…

Derrière la myriade de filets et nasses de pécheurs découverts par la marée, nous apercevons le campanile de l’église de Santa Maria Assunta du village de « Malamocco » …

Je vous ferai visiter ce village typique prochainement, sous les lumières du printemps prochain… Sachez toutefois que c’était le siège de la république de Venise et du doge jusqu’en l’an 812…

04-DSC_2670

Pendant ce temps, la lagune s’amuse à faire de grands ronds dans l’eau…
À l’horizon, en ligne de fond, les collines du « Veneto », du côté de Padova…

05-DSC_2687

Sur la lagune maintenant colorée, une gondole à deux rameurs se prépare pour les régates de « Voga alla veneta » …

06-DSC_2632

Nous retrouvons notre aigrette blanche toujours à la recherche des poissons passant sous les vaguelettes accrochant à leur crête les reflets mordorés du soleil …

07-DSC_2651

Devant la passe de port de « Malamocco », l’entrée du « Canal des pétroles », 200 mètres de large, éclairé de part et d’autre comme une autoroute belge, (en haut à droite sur la « foto ») …

Par ce canal rentrent et sortent les porte-containers et les pétroliers pour se rendre au port de « Marghera »…

08-DSC_2765

Au milieu de la passe, le petit ferry reliant toutes les demi-heures « La Rocchetta », extrémité sud de l’île du Lido, à « Santa Maria del Mare », extrémité nord de l’île de Pellestrina…

DSC_2749

Le soleil a perdu son éclat, dans une minute, deux maximum, il disparaîtra…

10-DSC_2710

L’heure du « Spritz » a sonné…

Claudio Boaretto

Autres articles dans: PROMENADES Vivre a Venise