Do you want to view the website in English? X

LA BIENNALE DE VENISE, CÔTÉ « ARSENALE »

Nous sommes allés visiter, à l’Arsenal, 

la 56ème « Esposizione Internazionale d’Arte »…

C’est un plaisir tous les deux ans qui nous permet de faire un tour d’horizon des dernières tendances internationales de l’art contemporain…

Comparativement aux expositions des années précédentes, j’avoue une certaine déception…

Alors que nous sommes plutôt attirés par les performances et les installations, cette année profusions d’expo « foto » et plus encore de vidéos et autres courts métrages…

Ce n’est pas pour nous retrouver dans des salles obscures à visionner moult films que nous allons à la biennale d’art contemporain de Venise, même si c’est tendance…
En outre, nous avons déjà eu notre compte de salles obscures avec la « Mostra » et son Lion d’Or…

De plus, s’il fallait se farcir toutes les vidéos et films, du début jusqu’à la fin des projections, c’est plus d’une semaine qu’il nous faudrait rester sur place à l’Arsenal, sans compter une autre semaine dans les pavillons nationaux des « Giardini »…
Alors plutôt que de voir, de manière incohérente, un petit bout de vidéo par-ci, un petit bout de film par-là, nous les avons complètement zappés…

Sinon, de nombreuses « œuvres » m’ont laissé sans réactions…

Je n’ai donc « fotografié » que ce qui ne m’a pas laissé indifférent…

Qui m’aime me suive pour cette visite particulière…

Un grand espace drapé dont les couleurs m’ont séduit…

01-DSC_0024

02-DSC_0025

Des sculptures de fer suspendues, ressemblant à des sapins…

03-DSC_0044

En regardant de plus près, ironie, des sapins de tronçonneuses…

04-DSC_0046

Serait-ce le trône de fer d’un parrain de la mafia ou d’un chef de guerre belliqueux ?…

05-DSC_0091

Un rempart de livres protégeant des billets de banques, ça interpelle toujours les sous…

06-DSC_0093

Apparemment des euros, sont-ils vrais, sont-ils faux, trop loin pour le savoir…

07-DSC_0093-1

Au-dessus d’une grande salle, un plafond étincelant et multicolore…

08-DSC_0121

Plafond composé uniquement de « foto » d’identité…

09-DSC_0123

Dans le pavillon de l’Argentine, de nombreuses sculptures réalisées en polyester renforcé et émail ou résine d’époxyde…

10-DSC_0135

J’ai adoré, comme ces 6 personnages en prière…

11-DSC_0153

Vus de face, avec un coup de flash pour faire « péter » les couleurs…

12-DSC_0174

Vus de dos… Heu, ou bien le contraire… http://www.francemedicale.net/propecia/ Trop fort, j’aime…

13-DSC_0142

Ce personnage vert bronze, en équilibre sur sa chaise…

14-DSC_0155

Serait-ce un teckel ?…

15-DSC_0165

Encore un personnage à l’attitude insolite, transperçant les parois de ses mains…

16

Lutte entre le bourreau et la victime ?…

17-DSC_0171

Cette dernière œuvre avec la symbolique de l’agonie par excellence, celle du Christ sur la croix, est hilarante…

« Le travailleur, monté en haut du pylône pour couper les câbles qui empêchent de remonter un barillet, sait qu’il risque l’électrocution, risque assumé pour le bien des autres », nous raconte la petite notice explicative …

18-DSC_0158

Personnellement je suis mort de rire…
C’est le pavillon où je suis resté le plus longtemps…
Un petit coup de flash pour voir les détails, le personnage est grandeur nature…

19-DSC_0162

Dans une grande salle spécialement dédiée à l’histoire de la Biennale, nous découvrons les affiches d’époque annonçant l’évènement…

Millésime 1895, ce devait être la seconde exposition car, si ma mémoire est bonne la première daterait de 1893…

20-DSC_0192

Millésime 1899, la troisième exposition…

21-DSC_0195

Millésime 1914…

22-DSC_0197

Millésime 1924…

23-DSC_0199

Millésime 1934…

24-DSC_0201

Millésime 1936

25-DSC_0203

Millésime 1942, nous notons un certain bellicisme avec la statue du « Condottiere »…

26-DSC_0205

Plaques en terre cuite où n’apparait que le relief du nez…

27-DSC_0243

28-DSC_0245

Un grand bassin dans la pénombre où flottent des instruments à cordes…
(
Je ne puis éviter le reflet des ampoules et des fenêtres)…

29-DSC_0268

En tant que guitariste, je souffre quelque part de voir ces beaux instruments dans l’eau…

30-DSC_0271

Dans le pavillon du Mozambique quelques sculptures africaines, taillées dans la masse, par des artistes anonymes…

31-DSC_0313

32-DSC_0314

J’aime bien cette tête, toujours d’un artiste anonyme…

33-DSC_0327

Plus loin, une ancre de marine brisant un mur de verre…

34-DSC_0291

Sur les bassins extérieurs de l’arsenal deux dragons monumentaux construits avec débris et des matériaux de chantier par un artiste chinois comme l’indique le panneau ci-dessous…

35-DSC_0223

Spectaculaire !…

Pour vous donner une idée de la taille, voyez le visiteur sur le quai, au fond à droite…

36-DSC_0224

Et impressionnant…

37-DSC_0233

Malheureusement, impossible de « fotografier » le second dragon, sur le bassin d’à côté, trop loin et interdiction d’accéder aux quais transversaux… C’est bêta…

39-DSC_0232

Visite terminée,
prochainement, Biennale côté « Giardini »…

Claudio Boaretto

Autres articles dans: MUSEES ET EXPOS Vivre a Venise