Do you want to view the website in English? X

Fleur des champs au crépuscule

Nous sommes dans le nord du Veneto, au bord d’un tout petit village de montagne près de Belluno. L’après-midi d’été touche à sa fin.

Le soleil est déjà descendu au delà des sommets voisins et ses rayons n’éclairent plus directement notre vallon encaissé.

Je suis une coccinelle survolant ce champ de fleurs sauvages. Mon horizon se borne à l’orée de la forêt qui borde la parcelle et qui déjà se couvre d’un voile d’obscurité.

Rasant la surface de cette prairie, je dois slalomer entre les quelques ombellifères qui culminent un peu plus haut que le reste de la végétation.

Celle-ci, juste devant moi semble m’inviter à faire une pause. Oui, il est temps de se reposer un peu…

Voici pour l’ambiance, l’idée générale. Au niveau technique, l’objectif avec cette toile était de travailler sur le “rapidement esquissé” d’une part et le “soigneusement travaillé” d’autre part. Et de les faire cohabiter pour donner une “profondeur de champ” (si j’ose dire…).

Le tout a donc été “croqué” rapidement avec de la peinture très diluée dans un premier temps. Cela donne la teinte générale. L’arrière-plan (la moitié supérieure du format) est resté ainsi. Ensuite, le premier plan a bénéficié de nouvelles touches apportant détails, lumière, couleur, contraste… jusqu’au niveau de détail de cette fameuse tige qui appelle la coccinelle, dont le traitement fait déjà penser à une illustration “botanique”… je n’ai pas non plus hésité à la souligner de noir pour qu’elle se détache encore du fond (une vieille manie d’architecte, peut-être?).

Fleurs-des-Champs-au-Crépuscule-1024x715

“Fleurs des champs au crépuscule”– Huile sur toile – 70 x 100cm – Collection Privée (France)

Autres articles dans: Art de Hugo H.