Do you want to view the website in English? X

Entre deux averses

Je crois que je commence à être intoxiqué par la peinture à l’huile…
Alors d’accord, l’ambiance entre deux averses, sous un ciel sans couleur et sans soleil (donc sans ombres portées, sans trop de contraste) est un peu spéciale, mais je trouvais que ce dessin a l’aquarelle seule manquait de punch, que les couleurs, que les valeurs lumineuses n’étaient pas justes…
Alors je suis revenu dessus avec un feutre fin, pour apporter un peu de rugosité, de détails graphiques, de contraste et de profondeur…
Je trouve a présent que la recherche des teintes justes a l’aquarelle est terriblement difficile, pour ne pas dire hasardeuse en ce qui me concerne… Et qu’est-ce qui est plus important que la couleur ?
Hein, hein ?
(oui, je sais, vous ne pouvez pas m’envoyer de message pour dire le contraire… (il faut que je me fasse un autre blog où je pourrais recevoir des commentaires…))
Bon, alors je retourne a mon dyptique des Giardini pour découvrir l’étendue de la palette chromatique d’un parc au printemps (c’est énorme)…
 Palmiers-300x176
250 €
Autres articles dans: Art de Hugo H.