Do you want to view the website in English? X

CAMPO DE LE GATE à VENISE

Me promenant dans les rues de « Castello », du côté de « San Francesco delle Vigne », je n’avais pas mon Nikon avec moi mais je dégainais mon Smartphone car je ne pouvais pas rater cette « foto »…

Un chat sur la fenêtre à côté du « Nioziolèto » « Campo de le Gate »

en français « Place des Chattes »,

ça ne s’invente pas…

01

Qui plus est, pas n’importe quel chat, un véritable « Soriano », le chat vénitien par excellence…

(Pour ceux qui ne connaissent pas le Soriano cet article dans nos pages “curiosités” vous révèlera tout : http://vivre.venisejetaime.com/fr/chats-venitiens-les-soriani/)

02

En observant ce « Soriano » gigoter devant la fenêtre, je me suis dit voilà un matou qui veut rentrer chez lui…

03

04

La fenêtre s’ouvre alors sur une adorable grand-mère une assiette à la main… Me voyant dans la rue, elle m’adresse la parole en vénitien avec un grand sourire : 

« No xè l’mio gàto, xè un selvàgio. El xe innamorato de mi perché ghe dago la pappa »

Je suis mort de rire… traduction :

« Ce n’est pas mon chat, c’est un sauvage, il est amoureux de moi parce que je lui donne la pappa »

La « pappa », c’est la bouillie que l’on donne aux bébés…

05

Je voulais faire une seconde « foto » de la grand-mère mais avec mon tout nouveau Smartphone HTC (je suis un fidèle de la marque) que je ne maitrise pas encore bien, je ne sais pas sur quoi j’appuie, je me retrouve avec un « selfie », l’appareil foto est réversible… Tant pis, pour une fois vous aurez une image de moi devant le pittoresque campo, causant avec l’adorable grand-mère…

06

Trop tard pour la seconde foto, le temps que je retrouve le moyen de mettre le smartphone en ordre pour « fotografier » normalement, la fenêtre se referme…

06B

07

Ne reste plus que le « Soriano » qui savoure la « pappa » avant de sauter dans le jardin d’à côté…

08

Content de savoir qu’il existe encore des « Soriani » sauvages dans les ruelles de « Castello »…

Claudio Boaretto

Autres articles dans: VIE QUOTIDIENNE Vivre a Venise