Do you want to view the website in English? X

BALADE EN « SÀNDOLO » SUR LES CANAUX DE VENISE

Si les touristes du monde entier connaissent les gondoles de Venise, la grande majorité ignore que les gondoles ne composent qu’une petite partie des barques traditionnelles vénitiennes sur lesquelles se pratique la fameuse « Voga alla Veneta », cette manière si particulière de voguer à la rame sur Venise et sa lagune…

Le « Sàndolo » est une des barques traditionnelles de la lagune, autant connue par les vénitiens que la gondole désormais dédiée aux promenades touristiques payantes…
Vous verrez bien souvent des vénitiens voguer sur « Sàndolo », sur « Mascarèta », sur« Pupparin », sur « Sanpierota » ou sur « S’copion » mais très rarement sur une « Gondola » privée, à moins que ce ne soient sur des gondoles de courses appartenant à des clubs pour concourir dans les régates…

Ce matin de septembre, pour cette promenade matinale en « Sàndolo », j’ai rendez-vous avec Flo, ma fille, à la « Remiera de Cannaregio » près de « San Alvise »…

Explication de texte :
« Remiera », venant du mot « Remo » (
rame en français), est un club de « Voga alla Veneta », c’est aussi l’endroit où sont remisées toutes les barques du club et de ses membres…
« Cannaregio » est un des six quartiers de Venise que l’on appelle un « Sestiere »…
« San Alvise » est une église de « Cannaregio » située près la rive Nord-Est de Venise…

La « Remiera de Cannaregio »

01-DSC_1658

Si les barques des propriétaires sont de toutes couleurs, comme le « S’copion » de Flo que nous voyons ici en premier plan…

02-DSC_1655

En revanche, les barques du club sont toutes de couleur verte…
Chaque Remiera de Venise a sa couleur, c’est ainsi que l’on reconnait les clubs et les « Sestieri » lors des parades, des défilés, des régates et des « gare » (
courses)…

03-DSC_1660

Les rameurs se doivent également de porter le maillot vert arborant les insignes du club… À Venise, on ne badine pas avec les traditions…
Nous voilà à deux rameurs sur le « Sàndolo »…
À la proue, Gino, le professeur de « Voga alla Veneta » de Flo, car on ne s’improvise rameur à la vénitienne, c’est très technique et cette technique ne peut s’acquérir par empirisme…
Il faut apprendre les gestes et les travailler !…
D’ailleurs les gondoliers doivent passer un examen pratique très difficile devant leurs pairs avant d’avoir le droit d’exercer ce métier…

04-DSC_1232

Flo, à la poupe…

05-DSC_1215

Trop belle ma fille, le sourire même dans l’effort…

06-DSC_1209

Et ma pomme au milieu, assis car interdiction de se lever à celui qui ne rame pas… Sur ces barques légères on perd trop facilement l’équilibre si on ne s’appuie pas sur la rame, avec alors le risque de déstabiliser les rameurs…
(Heu, j’ai endossé un sweet bleu car de si bon matin je suis un peu frileux, mais dessous j’ai mon t-shirt vert aux insignes du club)

07-foto2
(foto Éric Vaché)

Après avoir longé Venise côté lagune sur sa partie nord depuis « San Alvise » nous pénétrons dans le « Canale della Misericordia »…
Devant nous l’église éponyme…

08-DSC_1229

Le « Campo de l’Abazia » (place de l’abbaye) devant l’église…

09-DSC_1231

Le passage sous les ponts est toujours une aventure et, selon les marées, il faut parfois baisser la tête sous peine de bosses…

10-

Nous débouchons sur le « Canal Grande »…
(Sur l’eau, quand je prends des « foto », j’aime bien, quelque fois, laisser apparaitre soit un bout de bateau, ou de rame, ou même du rameur, question de situation permettant également au lecteur de se repérer)…

11-DSC_1248

Nous traversons le « Canal Grande dans sa largeur jusqu’à l’église de « San Stae » (Saint Eustache) où nous allons embarquer deux amis de Flo…

12-DSC_1255

Et nous réintégrons les petits canaux dans le « Sestiere de San Polo »…
(
Je vais tenter de vous la faire courte quand-même car notre promenade matinale a duré plus de 3 heures)…

J’aime beaucoup ces balades en barque, la vision est bien différente au ras de l’eau et dans les canaux étroits nous avons comme l’impression que les maisons grimpent au-dessus de nous…

13-DSC_1284

Les « Campo », ou « Campi » au pluriel, dégagent une ambiance différente quand on les regarde de plus bas que le niveau du sol…

14-DSC_1287

Deux jeunes clients de Flo devant la « Porta d’Aqua » de son B&B…
Partout dans Venise, les gens paient à la ville une redevance pour accoster leur bateau à un « Posto Barca » qui leur est alloué en permanence… (
On peut traduire « Posto Barca » par anneau en France)… Le gros problème c’est que tous les « Posto Barca » sont occupés depuis longtemps et les listes d’attente interminables… Plusieurs années si l’on ne perd pas espoir…
Mais les chanceux qui possèdent une « Porta d’Aqua » (
porte d’eau) n’ont pas besoin d’attendre car ils sont accostés devant leur maison et ils paient beaucoup moins cher à la Ville pour leur droit d’accostage…

15-DSC_1290

Pour ceux qui connaissent, face à nous le pont de « San Polo »…

16-DSC_1297

17-DSC_1298

Depuis l’eau c’est un monde étrange et fascinant que nous offre alors la Sérénissime…

18-DSC_1300

Nous croisons un gondolier juste avant de rejoindre le Grand Canal… Nous avons pris des raccourcis pour éviter la grande boucle du canal…

19-DSC_1301

Depuis le « Canal Grande » j’aime bien shooter les petits « Rii » qui se perdent entre les « Palazzi »…

20-DSC_1355

21-DSC_1335

Un gondolier avec une grrrande barrrbe blanche…
Je crois bien que c’est le seul de Venise, je ne pouvais pas le rater…

22-DSC_1362

Direction le bassin de « San Marco », nous n’avons peur de rien, l’endroit où la navigation à rames et à moteurs est la plus intense…
Flo est passée à la proue et Gino à la poupe…

23-DSC_1374

Toujours aussi beau notre palais ducal, avec un petit clin d’œil sur la rame de Flo…

24-DSC_1387

Nous voilà devant le « Ponte della Paglia » (Pont de la Paille), celui d’où tous les touristes « fotografient » le « Ponte degli Sospiri » (Pont des Soupirs), le pont le plus « fotografié » du monde…

C’est un véritable embouteillage à gondoles…

25-DSC_1390

Parmi toutes ces noires gondoles, notre « Sàndolo » vert se démarque…

26-DSC_1396

Nous passons sous le pont de la Paille…

27-DSC_1402

Et bientôt sous le Pont des Soupirs…

28-DSC_1408

Ce n’est pas tous les jours quand-même…

29-DSC_1415

La « foto » à la verticale !…
À la chasse c’est ce que l’on appelle « Le coup du Roi »…

30-DSC_1419

Nous reprenons nos petits « Rii », raccourcis pour rejoindre le « Ponte de Rialto » sans se taper toute la boucle du « Canal Grande »…

31-DSC_1446

Nous croisons les parcours stéréotypés des gondoliers que nous rencontrons le long des canaux…

32-DSC_1459

Ou au sortir d’un pont…

33-DSC_1490

Les maisons séculaires grimpent toujours sur nos têtes…

34-DSC_1481

Où des vénitiens affichent des slogans à leurs balcons :
« Basta sale giochi a Venezia »
(
Assez des salles de jeux à Venise)
« Basta Mafia »
Pas de besoin de traduction…

35-DSC_1482

Pour ceux qui connaissent bien Venise, nous venons de passer sous le « Ponte de l’Ogio » (pont de l’huile) entre le « Sephora » et le magasin « Coin » qui vient de rouvrir ses portes après de grands travaux…

36-DSC_1492

Le pittoresque de Venise, une « calle » qui finit par un « Sotoportego » donnant sur un canal devant deux gondoles accostées…

37-DSC_1469

Et nous voilà au « Rialto », guidés d’une main sure par Gino, dont nous apercevons le poing assurant la rame…

38-DSC_1505

Le fameux marché aux poissons devant la rame de Flo…

39-DSC_1529

Cette avancée toute de bois sur le flanc d’un « Palazzo » m’interpelle…

40-DSC_1549

J’aimerais bien la voir de l’intérieur…

41-DSC_1550

Nous revoici à « San Stae » où nous débarquons les deux amis de Flo, déjà deux heures qu’ils nous accompagnent…

42-DSC_1556

Un peu plus loin sur notre bâbord, le « Palazzo detto Fontego dei Turchi » qui abrite le musée d’histoire naturelle de Venise… C’est un musée à l’ancienne pour ce qui est de la présentation des collections… Il mériterait d’être dépoussiéré… Dans certaines pièces on a l’impression de se retrouver dans des salles de trophées de chasse…

43-DSC_1562

Nous quittons le « Canal Grande » pour le canal de Cannaregio et passons sous le « Ponte delle Guglie » devant le « Rio terrà San Leonardo », véritable autoroute à touristes-piétons en partance ou provenance de la gare et de la Piazzale Roma où se trouvent les grands parkings à automobiles…
D’ailleurs les gondoliers accostés là attendent le client…
(
Un rio terrà est un canal recouvert)…

44-DSC_1573

Plus loin, sur notre tribord, le « Sotoportego dei Vedei » (sous-portique des veaux)… Drôle de nom, n’est-ce-pas ?…

45-DSC_1578

Quelques coups de rame et sur notre bâbord, une maison que j’aime beaucoup…
Si j’avais des sous, je me l’offrirais avec un ravalement dans les tons ocre typique de certaines maisons vénitiennes…
Mais, snif…

46-DSC_1592

À la fin de ce canal donnant sur la lagune nord, toujours à tribord, les anciens abattoirs de Venise, reclassés maintenant en un grand complexe d’appartements…
Vous comprenez pourquoi, tout à l’heure nous sommes passés devant le « Sotoportego dei Vedei »… Tous les noms ont une raison d’être à Venise…

47-DSC_1602

Nous distinguons encore sur le haut du fronton la sculpture de tête de bovin…

 48-DSC_1606

Zoom…

49-DSC_1609

Nous voilà rentrés à la « Remiera » où nous hissons le « Sàndolo » sur le quai, le rinçons à l’eau douce avant de le remiser à l’intérieur…

50-DSC_1648

Je termine ce reportage illustré sur une « foto » de ma jolie fille chérie qui suit la tradition familiale car sa grand-mère, Linda, ma maman en l’occurrence, était une experte de la « Voga alla Veneta »…

L’air de rien, Flo vient de se taper plus de 3 heures de rames…
Bravo ma fille…

5151-DSC_1208

Claudio Boaretto

Autres articles dans: PROMENADES Vivre a Venise