Do you want to view the website in English? X

PROMENADE À BURANO SOUS LE SOLEIL D’HIVER

Nous avions une course à faire à Burano, l’île de la dentelle et des maisons de pécheurs coloréesProfitant du soleil hivernal, l’occasion d’une jolie promenade en cette saison, sans être bousculés par les flux touristiques…

Bien sûr, on ne peut pas se balader à « Buran », (ainsi qu’on l’appelle en vénitien) sans emporter un appareil « fotografic » …

Cette fois, afin de m’ouvrir un peu l’horizon, je décidais de mettre sur mon boitier mon objectif UGV, (Ultra Grand Angle) …
Si l’UGV est idéal pour la « foto » d’intérieur et d’architecture, ainsi que pour les paysages panoramiques et les grands espaces, pour la « foto de rue » l’animal est difficile à apprivoiser ; il éloigne incroyablement les perspectives tout en les déformant, d’où une opération de post-traitement obligatoire…
Mais bon, on a peur de rien, hein ? …

À « Buran », quand on descend de l’embarcadère, on ne peut rater le petit bar du coin à gauche qui, comme son nom l’indique, vous propose un petit « fritto Misto » frites pour un prix modique, très sympa pour satisfaire une petite fringale…

01-2017-01-22-004-

En tant qu’insulaires lagunaires, nous connaissons bien cette île, mais voir la « via Galuppi », la grande rue commerçante, presque vide là où d’habitude il est difficile de circuler nous surprend agréablement…

02-2017-01-22-010-

Nous avions décidé de déjeuner à la « Trattoria Romano », un des deux restos les plus « chicos » et historiques de l’île, mais il était fermé…
Pas de regrets, ça nous fait des économies…

03-2017-01-22-025-

« Buran », c’est bien sûr les maisons colorées au bord des canaux, qu’on dirait des maisons de poupées ou de dessins animées…

04-2017-01-22-073-

Nous aimons nous perdre dans les endroits les moins fréquentés, là où, par exemple, on peut contempler dans son angle le plus de guingois, le campanile de « Buran » qui rivalise avec la tour de Pise…

05-2017-01-22-034-

Dénicher au hasard des rues les vieilles maisons à vendre, un peu décrépites mais qui ne manquent pas de charme…

06-2017-01-22-046-

Il y a aussi ceux qui ne veulent pas peindre leur maison comme les autres…

07-2017-01-22-037-

On se rapproche, car avec un UGV on ne peut pas vraiment zoomer…
Ça fait un peu « caca-fouillis » mais bon, tout le monde a le droit de s’exprimer…

08-2017-01-22-037-

Les étals de marbre du marché au poisson, et toujours le campanile penché en arrière-plan…

09-2017-01-22-061-

Typiques de « Buran », ces grandes cours entourées de maisons…
Mon UGV, éloignant plus que de raison l’horizon, les fait paraître un peu plus spacieuses qu’elles ne le sont en réalité…

10-2017-01-22-079-

C’est encore dans ces cours que l’on peut voir, mais à la belle saison, les dernières « merlettaie », les dentellières assises sur leur chaise piquant le fameux « Point de Burano » …

11-2017-01-22-082-

Ainsi que le linge qui sèche, ce n’est pas non plus la saison, mais il y a des irréductibles…

12-2017-01-22-088-

Parfois, sur une porte l’indication de la naissance d’un bébé… Tradition vivace à Venise et sur nos îles…
Le bleu nous apprend que c’est un garçon et la petite carte qu’il se prénomme Pietro…
Écharpe et coussin sont cousu main, nous sommes bien à « Buran » …

13-2017-01-22-127-

Souvent, accrochés au dehors des maisons, les balais…
Pour balayer devant sa porte, bien entendu…

14-2017-01-22-103-

Un bel arbre dénudé attire mon attention, je shoote…
Il est plus proche de mon objectif qu’il ne parait sur la foto mais toujours cet effet UGV qui éloigne…

15-2017-01-22-118-

Quel bonheur aussi de se faufiler le long des petites « calle » flashies, comme des panneaux colorés d’un décor de théâtre…

16-2017-01-22-097-

Voilà, nos courses sont faites, la promenade est terminée, trois quarts d’heure de bateau pour rentrer à la casa, salué au passage par les goélands juchés sur les « Bricole » …

17-2017-01-22-145-

En toutes saisons, « Buran » est toujours Bôooo ! …

Claudio Boaretto

Autres articles dans: PROMENADES