Do you want to view the website in English? X

VENISE : LE FEU DE LA BEFANA À MALAMOCCO

Comme vous le savez, ou peut-être pas alors je vous l’apprends, les italiens ne connaissent pas la galette des rois, mais célèbrent l’épiphanie avec la fête de la Befana…

L’épiphanie est un jour férié en Italie…

Quelques explications :
« La Befana est une figure typique du folklore italien. Son nom vient de la déformation d’Épiphanie en italien (Befana Epifania).
La Befana est souvent décrite comme une vieille femme volant sur son balai. Mais, à la différence d’une sorcière, elle est souvent souriante et porte une bourse et un sac plein de bonbons, de cadeaux, mais aussi de charbon.
La légende dit que la Befana passe dans chaque maison où vivent des enfants la nuit précédant l’Épiphanie. Ces derniers accrochent une chaussette non loin de la cheminée ou de la fenêtre.
Pour ceux ayant été bons et gentils au long de l’année, la Befana dépose dans leur chaussette des caramels ou des chocolats, en revanche, pour ceux qui n’ont pas été gentils elle remplit les chaussettes de charbon (en réalité, il s’agit aujourd’hui de sucre noir comestible ou de la réglisse qui ressemble au charbon) »

Je me souviens chez ma grand-mère, la nòna Gemma, avoir eu dans ma chaussette bonbons et charbon mélangés…
Je dois avouer que le charbon sucré était aussi délicieux que les bonbons…

La tradition veut aussi que l’on allume un grand feu le jour de la Befana ; un rite qui conjure le mauvais sort et favorise le présage de bonnes récoltes…
Cette tradition est perpétuée au Lido de Venise par « l’Associazione Radiantistica de Malamocco » organisatrice de cette fête intitulée « Pan e Vin » (Pain et Vin), tout un programme…

 

01-affiche

Le clou des festivités : le feu bien entendu…
Il sera allumé à 18 heures sachant que chez nous il fait sombre déjà à 16h30…
L’énorme bûcher est prêt, bois secs et résineux le composent…

02-2017-01-06-012-

18 heures pétantes, le bûcher est allumé ! …

03-2017-01-06-018-

Il s’embrase aussitôt, tel un fétu de paille…

04-2017-01-06-116

Le spectaculaire brasier s’élève dans la nuit noire…
Haut les flammes et haut les cœurs…

05-2017-01-06-106-HDR

Bien qu’étant à plusieurs dizaines de mètres du foyer, sa chaleur intense transperce le froid hivernal pour réchauffer les participants venus l’admirer…
Un coup d’œil à tribord…

06-2017-01-06-204

Un coup d’œil à bâbord…

07-2017-01-06-124

Le public est nombreux, la presse locale l’a estimé à plus de 1000 spectateurs, autant dire toute la population de Malamocco, si ce n’est plus…

08-2017-01-06-144

Mais déjà le brasier perd de son intensité…

09-2017-01-06-222

Le public se rabat alors vers les stands, tout est gratuit mais qui veut peut mettre une obole dans les urnes en carton pour amortir les frais de l’association…
À volonté, cacahuètes et part de strudel, ce gâteau aux pommes bien bourratif, dû à l’influence du Tyrol vénète aux confins de l’Autriche…

10-2017-01-06-225-

À côté c’est « el vin brulè », en France nous disons le vin chaud…
Difficile d’approcher le stand…

11-2017-01-06-237-

C’est une sorte de sangria chaude…
Et, croyez-moi, il y a de quoi étancher de nombreuses soifs…

12-2017-01-06-246-

Vivent les bonnes traditions vénitiennes !…
Claudio Boaretto

Autres articles dans: CURIOSITES