Do you want to view the website in English? X

VENISE À MARÉE BASSE ET DANS LE BROUILLARD

Depuis plusieurs jours Venise est enveloppée par le brouillard, simultanément avec des coefficients de marée bien bas allant de -40 à -50…
Si le brouillard s’estompe un peu, généralement vers midi, samedi le « Caigo » (brouillard en vénitien) n’a pas quitté un seul instant la Sérénissime et sa lagune…

L’occasion de shooter quelques « foto », même en visibilité réduite…
Ce premier cliché de Sant’ Elena, pris en tout début d’après-midi vous donne une idée de l’intensité du « caigo » et de la faible hauteur de marée, le niveau normal, coefficient zéro, étant à la hauteur de la première bande d’algues noires sur le quai…

01-2016-12-10-022-

L’embarcadère du vaporetto, la visibilité sur la lagune est réduite à une petite centaine de mètres, voire moins…

02-2016-12-10-025-

Sur tous les « vaporetti » tournoient les radars permettant la navigation…

03-2016-12-10-214-

Je me suis approché de la cabine du commandant afin de shooter, tant bien que mal, l’écran du radar malgré les reflets…

04-2016-12-10-232-

Sitôt que nous mettons pied à terre, le brouillard, quoique présent, est un peu moins intense…
Les Giardini…

05-2016-12-10-058-

Le « Viale Garibaldi » …

06-2016-12-10-067-

Mais il conserve son opacité dans les espaces plus ouverts…
Le rio de « San Piero de Casteo »…

07-2016-12-10-094-

Et la basilique éponyme…

08-2016-12-10-115-

En revanche, si l’on s’aventure à l’intérieur des petites « calle », le « caigo » a presque disparu…

09-2016-12-10-109-

Et il n’est plus du tout visible sous les « Sottoportèghi » …

10-2016-12-10-088-

Il est moins présent également dans les « Rii » plus étroits, nous avons presque 200 mètres de visibilité…

10b-2016-12-10-172-

Mais là, la marée basse nous permet des découvertes, au sens propre comme au sens figuré, comme ces épaves à l’abandon…

11-2016-12-10-142-

Zoom…
Les propriétaires de ces embarcations, à moins qu’ils ne soient décédés, témoignent là d’une certaine incivilité, dangereuse à marée haute pour la navigation…

12-2016-12-10-145-

Que dire de ce petit ” pontil ” que je viens d’emprunter pour prendre quelques clichés…
La marée basse nous signale que les pieux de soutènement sont complètement rongés par l’eau salée…
« J’aurais su, j’aurais pas été d’ssus ! » …

13-2016-12-10-106-

Reprenons notre promenade dans le « Fog » vénitien…
La « Via Garibaldi » dont nous n’apercevons plus le bout…

14-2016-12-10-175-

Et de l’endroit où je shoote, d’habitude nous distinguons très nettement l’entrée et le pont de « l’Arsenale » …
Ce n’est pas le cas aujourd’hui…

15-2016-12-10-193-HDR

Sitôt que l’on se rapproche de la rive et des 55 000 hectares de lagune, le « caigo » reprend le dessus…
La « Riva dei sette Martiri » …

16-2016-12-10-181-

Ce sera tout pour aujourd’hui, rentrons vite au chaud, et surtout au sec car l’humidité nous pénètre de partout…

17-2016-12-10-205-

Claudio Boaretto

Autres articles dans: VIE QUOTIDIENNE